Billet de l’évêque

Caritas…

L’Eglise catholique est dans une situation très particulière en Algérie. Sa présence est numériquement et sociologiquement très modeste et pourtant significative car elle jouit d’une reconnaissance réelle de la part des autorités et de la confiance de beaucoup par son engagement historique reconnu, notamment au moment de l’indépendance du pays, au service de la santé, de l’éducation et de la charité. Sa dimension diaconale, ou de service, est de ce fait au cœur de son témoignage particulier.

La Caritas d’Algérie est l’une des expressions privilégiées de ce témoignage. Durant l’été, les quatre évêques qui en assument la responsabilité ont souhaité réaffirmer la mission de la Caritas d’Algérie de la façon suivante :

La dimension interreligieuse est indissociable de la mission spécifique de l’Eglise en Algérie et donc de Caritas Algérie .Le signe donné de chrétiens et de musulmans travaillant ensemble au service des tous, à partir des plus fragiles, dans notre maison commune, est au cœur de la mission de Caritas Algérie autant que la vocation spécifique de l’Eglise en Algérie. Cette relation dans la durée est un lieu de rencontre et de « vivre ensemble en paix », un lieu où se construit et s’exerce la « fraternité humaine » (cf. Déclaration d’Abou Dhabi) qui est au cœur de la mission de l’Eglise.

Caritas Algérie est attentive à l’évolution des besoins de la société et travaille en tous domaines possibles à :

  1. Faire évoluer le regard porté sur les différences culturelles et religieuses en favorisant la mixité sociale et le dialogue des cultures et des religions.

  2. Promouvoir la culture dans toutes ses formes d’expression (arts plastiques, théâtre, littérature…)

  3. Accorder une attention particulière à la situation des femmes en leur offrant notamment des espaces d’expression, de responsabilité, de rencontre, de créativité, d’épanouissement personnel.

  4. S’investir dans l’éducation des enfants et des jeunes par l’amélioration de leur prise en charge et la formation des encadrants, dans un souci d’ouverture et d’autonomisation des personnes.

  5. Soutenir les personnes en situation de handicap, notamment en offrant des soins lorsque ceux-ci font défaut dans les structures de santé locales, en formant des professionnels et en accompagnant les familles.

  6. Être aux côtés des migrants dans leur périlleux chemin migratoire en les aidant à préserver leur dignité humaine.

  7. Être présente à toutes les formes de pauvreté dans une attention fraternelle.

En ces temps de pandémie mondiale, les situations de précarités se sont considérablement aggravées. La Caritas d’Algérie, grâce à la solidarité de Caritas d’autres pays, et en liens avec des d’autres acteurs nationaux et internationaux de la solidarité, a pu venir en aide à un nombre significatif de personnes par la fourniture de denrées de première nécessité.

Cette solidarité n’a ni religion ni passeport, elle fait écho à une parole qui résonne dans tous les cœurs justes : j’avais faim et vous m’avez donné à manger, j’avais soif et vous m’avez donné à boire, j’étais en prison et vous m’avez visité, j’étais un étranger et vous m’avez accueilli, j’étais nu et vous m’avez vêtu (Mt 25, 35-37).

fr. Jean-Paul Vesco op, évêque d’Oran

https://www.facebook.com/Caritas.Algerie

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!