Au cœur de la pandémie, à Blida les sœurs de la Charité Maternelle témoignent

C’est vrai que Blida a été et est encore le centre de la pandémie en Algérie.

Suivre tous ces cas de contamination de Blida nous faisait vraiment peur. Nous avons vécu vraiment dans le stress en voyant tout ce grand nombre de cas de morts et même en Europe où ils ont beaucoup d’équipements. Et comment allions-nous y échapper! Mais en un moment nous avons dit : Dieu est grand. Qu’il nous protège.

Notre maternité a laissé sa porte ouverte. La maternité c’est un cas que la nature oblige. Nous munissant des gestes barrières comme c’est recommandé, nous avons pu accueillir les femmes qui viennent chez nous jusqu’ à présent. Dieu merci, parmi toutes ces femmes, il n’y a eu aucun cas positif.

Nous avons organisé beaucoup de temps pour la prière, telle que les neuvaines, les chapelets et des intentions spéciales pour la fin du corona et surtout que la volonté de Dieu se fasse pour nous et pour le monde entier. Donc pendant ce confinement nous nous sommes retrouvées à donner plus de temps à la prière personnelle que d’habitude.

Ayons confiance à Dieu, Il ne peut pas faire que tous meurent en une fois. Il protégera certains. Voilà ce que nous nous disions entre nous pour nous encourager.

Avec tous nos remerciements.

27 Mai 2020 | Actualités

Print Friendly, PDF & Email

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!