Revue de Presse sur la journée de la paix célébrée à Notre Dame d’Afrique

Vivre ensemble
Typography

La soirée a été animée par la chorale polyphonique Nagham
La basilique Notre-Dame d’Afrique célèbre la paix à l’occasion du Nouvel an

C’est dans le cadre de la Journée mondiale de la paix que la cathédrale a abrité, avant-hier, une soirée musicale animée par la chorale polyphonique Nagham, dirigée par le jeune chef de chœur Adel Brahim.

La basilique Notre-Dame d’Afrique a organisé, avant-hier soir, les célébrations de  la  Journée mondiale de la paix, coïncidant avec le 1er janvier de chaque année, à travers une soirée animée par la chorale polyphonique Nagham. À l’intérieur de la basilique, les inscriptions appelant à la fraternité et au brassage des cultures donnent déjà le ton. Ce soir, chrétiens et musulmans sont en communion, et l’émerveillement se lit autant sur les visages des adultes que des enfants. 

Si les premiers arrivés ont pu se procurer des places sur les bancs en bois de l’église, les autres, restés débout au fond de la cathédrale, ne manqueraient pour rien au monde le spectacle qui commencera dans quelques instants. Le flux continue de s’engouffrer à l’intérieur de l’édifice, même quelques curieux, des enfants du quartier tentent d’y accéder. À l’entrée, c’est les prêtres qui accueillent, le sourire aux lèvres, les spectateurs. Quelques instants plus tard, la chorale polyphonique Nagham fait son entrée.

Lire tout l'article

Source : liberte-algerie.com



La Journée mondiale de la paix célébrée à Notre-Dame d’Afrique

Nagham émouvants !

Des youyous dans une église ! Les premiers, lors du concert pour la paix à la basilique Notre-Dame d’Afrique, ont retenti quand la chorale polyphonique Nagham chantait le célèbre morceau andalou Wahd El Ghouzayyal dans lequel il est, notamment, dit que nous devrions remercier Dieu pour les moments de paix et de quiétude.
La Journée mondiale de la paix, qui coïncide avec le 1er janvier de chaque année, a été établie à l’initiative de l’Eglise catholique romaine en 1968. Le pape, dans son message annuel, aborde souvent des questions sociales et environnementales. Jeudi soir, à la basilique Notre-Dame d’Afrique à Alger, frère Joseph, recteur de la basilique, après un salam aâlaykoum et un azul, a lu à la très nombreuse assistance un extrait du message du pape François pour la célébration de la Journée mondiale de la paix 2020.
«Nous devons poursuivre une fraternité réelle, basée sur la commune origine divine et exercée dans le dialogue et la confiance réciproques. Le désir de paix est profondément inscrit dans le cœur de l’homme et nous ne devons nous résigner à rien de moins que cela», a dit, notamment, le pape François.

Lire tout l'article

Source :  lesoirdalgerie.com