Le Saint-Siège et Al-Azhar consolident la reprise du dialogue

Vivre ensemble
Typography
(RV) Le Saint-Siège et Al-Azhar affichent leur volonté de lutter contre l’extrémisme religieux et consolident la reprise de leur dialogue. Une délégation du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux, conduite par le cardinal Jean-Louis Tauran, président du dicastère, vient de participer, ces 22 et 23 février, à un séminaire à l'université d’Al-Ahzar, principale institution de l'islam sunnite.

Sources  logo radiovatican
Le thème des échanges portait sur «le rôle d'Al-Azhar et du Vatican face aux phénomènes de fanatisme, d'extrémisme et de violence au nom de la religion». Cette rencontre s’est tenue 9 mois après la visite historique du grand imam d'Al-Azhar, le cheickh Ahmed Al Tayeb, au Vatican. Elle intervenait également à la veille de l’anniversaire de la visite du Pape Jean-Paul II à Al-Azhar, le 24 février 2000.

La déclaration conjointe, rapportée par L'Osservatore Romano, souligne l’importance du dialogue entre les deux autorités, et la nécessité du respect de la diversité religieuse. Elle souligne que parmi les causes de l’extrémisme et du fanatisme se trouvent la pauvreté, l’ignorance, l’erreur d’interprétation des textes sacrés et l’abus politique de la religion. Il faut donc prêter une attention particulière aux jeunes, les former et les éduquer aux «valeurs communes» à partager, comme la miséricorde, l’amour et le respect. Les deux instances demandent aussi aux gouvernements, aux organisations et aux autorités internationales de coopérer entre elles pour mettre un frein aux groupes terroristes.

Ecoutez  logo newsva
Hélène Destombes a interrogé le cardinal Jean-Louis Tauran, président du Conseil pontifical pour le Dialogue interreligieux.