Le Nouvel an juif et le Nouvel an musulman célébrés en même temps

Vivre ensemble
Typography
(RV) Entretien - C’est un heureux hasard du calendrier qui prend une dimension symbolique : cette année, le nouvel An juif, la fête de Rosh Hashanah coïncide avec le nouvel An musulman, Ras el Am, le 2 octobre. Les festivités, pour les juifs et les musulmans s’étalent sur plusieurs jours. La fête de Yom Kippour sera par ailleurs célébré le 11 octobre en même temps que la Achoura des musulmans.


Cette concomitance peut-elle être un signe de réconciliation, en particulier en Terre Sainte ? C’est ce que veut croire le père jésuite David Neuhaus, vicaire patriarcal pour la communauté catholique hébréophone d'Israël. Interrogé par Olivier Bonnel, il revient aussi sur la portée symbolique de la venue du président palestinien aux funérailles de Shimon Peres.
Ecoutez  logo newsva


Dans un message envoyé au Grand Rabbin de Rome Riccardo Di Segni et rendu public samedi dernier, le Pape avait transmis ses vœux à toute la communauté hébraïque de la capitale italienne.