ORDINATION EPISCOPALE DE MGR NICOLAS LHERNOULD - Qu’êtes-vous allés voir ?

Vie de l'Eglise
Typography


« CE QUE NOS YEUX ONT VU…. »

 Ordination épiscopale de Mgr Nicolas LhernouldNous avons vu une famille diocésaine organisée, accueillante, dynamique, pragmatique à l’œuvre au service des invités. Quinze (15) évêques, environ soixante-dix prêtres, deux diacres mariés venus du Maghreb et de l’Europe ont concélébré l’ordination épiscopale de Mgr Nicolas, dont les trois Co-consécrateurs venus de Rabat, Alger, Libye. Ils avançaient en procession, accompagnés par les chants joyeux de la chorale, précédés des servants de messe. Ils marchaient libres et nobles vers l’autel de Dieu. Tout le Maghreb était représenté pour célébrer le Christ qui est à la fois: Prêtre, Offrande et Autel.

Ordination épiscopale de Mgr Nicolas LhernouldNous avons vu : Le Cardinal Cristobal LOPEZ ROMERO, l’Archevêque de Rabat, Maroc, Mgr Luciano RUSSO, Nonce apostolique d’Algérie-Tunis, Mgr Paul DESFARGES, Archevêque d’Alger, Mgr Ilario ANTONIAZZI, Archevêque de Tunis, Tunisie, Mgr Georges BUGEJA, Évêque de Tripoli, Libye, Mgr Jean Paul VESCO, Évêque d'Oran, Algérie, Mgr John MacWILLIAM, Évêque de Gardaïa, Algérie, Mgr Henry TESSIER, Archevêque Émérite de d’Alger, Mgr Santiago AGRELO Martinez, ofm, Archevêque de Tanger, Maroc, Mgr Bruno VALENTIN, Évêque auxiliaire de Versailles, Mgr Nicolas BROUWET, originaire du diocèse de Nanterre comme Mgr Nicolas LHERNOULD, Évêque de Tarbes et Lourdes, Mgr Gianfranco SABA , Évêque de Sassari en Italie, Mgr Domenico MOGAVERO, Évêque de Mazara del Vallo (Sicile) en Italie, Mgr Fouad TWAL, Jordanien, qui fut Évêque de Tunis, et qui a ordonné prêtre Mgr Nicolas LHERNOULD, il est aujourd’hui Patriache Émérite de Jérusalem.

Ordination épiscopale de Mgr Nicolas LhernouldNous avons vu la chorale "Voix d’anges de Jeanne D’Arc" nous prêter leur qualité vocale. Elle chantait, rythmait, psalmodiait, 'roucoulait' parfois pour accompagner la foi et la prière de tous avec charme et émotion. La messe d’ordination était présidée par le Cardinal Cristobal LOPEZ ROMERO, Archevêque de Rabat. C’était la première fois qu’il célébrait une ordination. Il a donné de voir que dans l’assemblée, nombreux étaient ceux qui participaient pour la première fois à la célébration de ce sacrement.

Nous avons vu, des fidèles venus de plusieurs pays dont l’Algérie, l’Europe. Nous formions une belle Église aux couleurs et aux missions diversifiées au service de Dieu qui nous appelle et nous rassemble où et quand il veut. La famille de Mgr Nicolas, ses amis, les amis de sa famille, certains de ses professeurs, ses camarades d’études et des différentes étapes de sa vie, ont répondu présent à l’événement. Une belle histoire de vocation et de rencontre se partageait à Tunis, en Église. Nous formions une famille rayonnante au « goût du sel de la terre ».

Nous avons vu la « Bulle » présentée à la foule des participants ; nous avons entendu sa lecture solennelle. Elle est l’acte officiel de la nomination de Mgr Nicolas, signé FRANÇOIS, ÉVÊQUE SERVITEUR DES SERVITEURS DE DIEU.

Nous avons vu et entendu la proclamation de l’Évangile de l’Annonciation par le Diacre Pierre LHERNOULD, papa de Mgr Nicolas. Nous avons entendu ensuite l’homélie de Mgr Ilario ANTONIAZZI, Archevêque de Tunis. Joyeux, il a fait participer l’assemblée qui répondait “Alléluia” plusieurs fois, à sa demande. Une méthode de prédication originale qui maintient attentif jusqu’au bout de l’homélie.

Nous avons retenu de l’homélie ceci: “Père Nicolas, cette page de l’Évangile est un reflet de ton Annonciation d’évêque. Tu étais à ta fontaine, au boulot de chaque jour comme la Vierge, quand, par le Pape, le Seigneur t’annonça comme à Abraham : « Nicolas, quitte ton pays, ta parenté et la maison de ton père pour le pays que je te montrerai » (Ex 12,1). »… «  … quand nous les Tunisiens faisons un cadeau à l’Église sœur de Constantine et Hippone, nous donnons ce que nous avons de meilleur, même si cela nous coûte beaucoup. Saint Augustin et le diocèse de Constantine et Hippone méritent bien un don si précieux et nous sommes fiers de le donner. »

Nous avons vu, Mgr Nicolas prostré entre les célébrants et la foule des croyants présents pendant que la chorale évoque nominalement la Trinité Sainte et l’immense foule des Saints, dont ceux du Maghreb qui ont aimé et servi Dieu par leur vie et leur mort. Un moment émouvant, mystérieux, fort de la présence divine, où Mgr Nicolas meurt de nouveau à lui-même pour renaître encore par son « FIAT ».

Nous avons vu la grande étape de cette célébration qui la rend unique : la consécration du Père Nicolas comme évêque, digne successeur de Saint Augustin. Rite durant lequel un évangile ouvert est placé au-dessus de sa tête, évoquant le fait qu’il doit poursuivre l’enseignement du Christ. L’évêque est au service de l’Évangile. Ce fut aussi la remise des signes qui le distingueront du prêtre qu’il était pour devenir évêque :

Ordination épiscopale de Mgr Nicolas LhernouldCroix pectorale : l’instrument du supplice de Jésus devenu le symbole de la Rédemption, signe parfait de l’amour de Dieu pour nous et de l’amour du Fils incarné pour le Père.
Une calotte violette : elle souligne la dignité de la consécration de l’évêque et de son appartenance à la hiérarchie. Il ne l’enlève durant la messe qu’au moment de la prière eucharistique.
Un anneau, symbole de fidélité à l’Église qui est l’Épouse de Dieu. Une mitre : signe de consécration, symbolise l’enseignement et l’explication de la Parole de Dieu. Les deux pans de la coiffure suggèrent symboliquement l’Ancien et le Nouveau Testaments.
Une crosse : bâton du Bon Pasteur, signe de sa charge. À tout cela s’ajoutent ses armoiries et sa devise épiscopale : « FIAT ». Il ne manquait que sa Cathèdre qui l’attend à Constantine-Hippone le 29 février 2020.

Ordination épiscopale de Mgr Nicolas LhernouldNous avons vu plusieurs articles dans les offrandes données avec joie en procession et danse selon la culture et l’art ivoiriens. Le lendemain à la messe d’action de grâce, encore de généreuses offrandes, danse ivoirienne accompagnée par un rythme congolais, exécuté par la chorale de Notre Dame de Carthage. Nous avons ensuite communié au même Corps et Sang du Christ. Ceux qui ne le pouvaient pas se sont fait bénir dans la même démarche.

Nous avons entendu remercier tout le monde sans exception, y compris les forces de l’ordre. Notre Nonce Apostolique Mgr Luciano Russo est prié de présenter les remerciements au Pape François de la part de toute notre Église pour ce don épiscopal. Personne n’était en reste dans cet élan de reconnaissance.

Nous sommes allés, après les agapes fraternelles, en pèlerinage à Carthage sur les traces des saints Cyprien, Monique et son fils Augustin, Perpétue et Félicité, de saint Louis, du Cardinal Lavigerie. Ce moment ponctué de découvertes, d’enseignements et de prières nous a donné de découvrir davantage l’évêque de Constantine dans sa profondeur spirituelle et sa culture patristique.

La dernière ordination épiscopale célébrée à Tunis datait déjà de 1962. Merci donc à Mgr Nicolas et à Constantine. Ce furent deux journées de fête vécue en communion de façon originale, avec enthousiasme. Car l’action de grâce du lendemain 9 février a connu les mêmes ferveur et solennité. Cela donnait l’envie de dresser des tentes pour chacun afin que la fête et les rencontres soient sans fin.

 Rosalie Sanon SAB


Voir plus de photo