Mgr Jean-Paul Vesco : je veux vivre et donner envie de vivre

Témoins
Typography
Profitant de son passage à Strasbourg à l’invitation de l’association PasSages, Mgr Jean-Paul Vesco, évêque d’Oran, témoigne de son engagement et de la fraternité vécue en Algérie.
regardsNé à Lyon, Jean-Paul Vesco, 55 ans, a fait des études de droit pour devenir avocat, profession qu’il va exercer pendant 7 ans.
Puis quasiment du jour au lendemain, il reçoit l’appel du Seigneur pour devenir prêtre. Les rencontres l’amènent chez les Dominicains, et sur la route de Strasbourg pour faire son noviciat.

Ayant fait sa profession religieuse de dominicain il part à Jérusalem à l’école biblique.
Ordonné prêtre le 24 juin 2001, il s’installe à la demande du supérieur général à Tiemcen près d’Oran pour refonder une présence dominicaine en Algérie, six ans après l’assassinat de Mgr Pierre Claverie, évêque d’Oran.

En 2005 in devient vicaire général du diocèse d’Oran , puis également économe. Il pense rester en Algérie. Mais ses frères dominicains en décident autrement et l’appellent pour devenir Prieur Provincial des Dominicains à Paris. Obéissant, il quitte avec un certain déchirement le pays où il se sent intégré.

Obéissance, avez-vous dit ? Cette fois, au Pape Benoît XVI qui le nomme le 1er décembre 2012n évêque d’Oran. Retour « au pays » au moment il commençait à donner pleinement sens à sa mission de prieur.

Ordonné le 25 janvier 2013 en la cathédrale d’Oran, il vit sa mission d’évêque dans un souci constant de dialogue interreligieux.

En entreprenant la restauration du Sanctuaire de Santa Cruz, sur les hauteurs au sud d’Oran, il s’est lancé dans une aventure qui a trouvé un réel soutien des autorités algériennes et de nombreux mécènes. Aujourd’hui les travaux se terminent et le sanctuaire va être le centre de la réconciliation de la mémoire et de la fraternité entre musulmans et chrétiens.

Suivant la devise épiscopale de Mgr Vesco : « je veux vivre et donner envie de vivre ».