Des jeunes chrétiens prêts à changer le monde : Taizé Tlemcen 2019

Taizé Tlemcen
Typography

Venus d’horizons divers : d’Annaba à Constantine, de Ouargla à Mostaganem, de Sétif à Sidi Bel Abbès, d’Alger en passant par Tlemcen, Mascara, Tiaret, puis Blida et Oran, telle était la composition des participants aux deux sessions de Taizé Tlemcen 2019.

Taizé Tlemcen 2019Nous nous sommes réunis cette année sous le très ingénieux thème : « We are The World », en essayant de vivre à fond pendant toutes nos activités l’Hospitalité telle que prescrite par Frère ALOIS de la communauté de Taizé.

Nous ressortons de ces sessions totalement « hospitalisés » et prêt à « hospitaliser » les autres. Nous avons été invités à vivre l’expérience de l’accueil en étant au service des autres. Un service où chacun de nous doit se sentir accueilli et accueillant.

C’ est avec le cœur très enthousiaste que nous nous sommes fait de solides repères concernant l’accueil d’un point de vue biblique. Le parcours fut beau, passionnant, extraordinaire et surtout très cultivant. Ce parcours biblique a été épicé d’un vrai partage d’expériences personnelles.

We are the world, nous sommes le monde parce que nous pouvons y ajouter de la valeur en étant au service des autres, en lavant les pieds des autres, en accueillant le migrant venu de loin, en reconnaissant sa place dans l’histoire du fils prodigue etc.

Nous sommes le monde parce que nous pouvons y être des vecteurs du changement en tous genres en tous lieux et en toutes circonstances.

Nous sommes le monde parce que nous pouvons nous aussi être des Nelson Mandela « le mendiant de la liberté et de la paix », des Emir Abdelkader « le défenseur des minorités », des Jean Vannier « l’homme à l’écoute de tous » des Greta Thunberg « la défenseure de l’environnement », des Mère Teresa, des Jeanne Jugan etc …

Nous sommes jeunes et nous pouvons changer le monde, le pape François dans son livre intitulé Christus Vivit nous invite dans sa 15ᵉ Exhortation à oser : « Un jeune ne peut pas se décourager, il doit rêver de grandes choses, chercher de larges horizons, aspirer à plus, vouloir conquérir le monde, être capable d’accepter des propositions provocantes et souhaiter apporter le meilleur de lui-même pour construire quelque chose de meilleur. Voilà pourquoi j’invite avec insistance les jeunes à ne pas se laisser dérober l’Espérance, et je répète à chacun "que personne ne méprise ton jeune âge" (1Tm4, 12) ».

C’est incroyable de voir comment au terme d’une session de Taizé Tlemcen les participants se séparent avec des larmes de joie, avec des amitiés réelles et sincères tissées autour de la simplicité : certainement la magie de Taizé.

Brice MBA