Taizé -Tlemcem

Taizé Tlemcen
Typography

Cette année les deux sessions de Taizé-Tlemcen ont eu lieu en un premier temps du 05 au 12 août ensuite du 12 au 20 août. Une même équipe dénommée la "communauté provisoire", a pendant les deux sessions, accompagné, cadré, encadré et nourri spirituellement et humainement les centaines de participants composés notamment d'étudiants sub-sahariens et des religieux venant de divers horizons. Taizé -Tlemcen, un lieu où l’on rencontre Dieu et le prochain dans la prière, le silence, les loisirs. Un des participants nous livre ce qu’il retient des enseignements.

                                                 

                                                    LA SIMPLICITE

Ce que nous percevons par les sens influence nos pensées, qui font ressentir des
émotions et conditionnent nos actions. Cela va déterminer les actes que nous poserons
et notre destinée.

Nous sommes le fruit de nos pensées, tel nous pensons tel nous sommes.
La bataille des pensées est l’une des plus difficiles , nous ne pouvons décider des
pensées qui nous viennent à l’esprit mais nous sommes maîtres des pensées que nous
décidons d’entretenir. Les éléments auxquels on expose le plus nos pensées auront le
plus d’influence sur nous. Assurons-nous juste que ce soit la Parole de Dieu.
Là, où on a des pensées impures, la Parole nous dit d’être saint.
Là, où on est inquiet, dépressif, découragé, la Parole nous dit paix, allégresse,
persévérance.
Là, où on est envieux la Parole nous dit gratitude.
Là où on culpabilise la Parole nous dit foi .
là où on voit la rivalité, la Parole nous dit de partager et être solidaire .
là où on est rancunier ,la Parole nous dit de pardonner.
là où on attend désespérément, la Parole nous dit d’être patient.
quand nos pensées nous disent que nous ne valons rien, la Parole nous dit que nous
sommes un chef-d’œuvre.
quand les pensées nous font voir l’immensité du problème, la Parole nous dit que Dieu
a de très bons projets .
là où on voit la peur, la Parole nous dit : «Ne crains point».
là où domine la terreur, la Parole nous dit Amour.
En fait là où on est esclave ,la Parole nous rend libre.
Nos pensées sont le fruit de nos réalités terrestres, la Parole elle, résume la Vérité
divine. Es-tu aussi simple que tu le crois?
Très souvent on juge facilement les autres et leurs erreurs, on s’érige en donneur de
leçons, étant persuadé qu’on ne peut tomber dans toute forme de tentation.
Serions-nous les mêmes si on avait le pouvoir ?
Ne profiterions-nous pas souvent de certains interdits incognito?
Tricherait-on subtilement avec le système?
On doit savoir prendre garde à nous-mêmes, à nos motivations, intentions, ambitions.
Alors Dieu va souvent permettre qu’on tombe pour nous amener à nous détacher de
cette chose à laquelle on donnait souvent trop d’importance, pour nous ramener à
l’humilité mais aussi, Il permettra qu’on se relève, seulement si on avoue ses fautes.
Ce n’est pas lorsqu’on est à terre qu’on voit ses vrais amis, car même ceux qui veulent
nous faire tomber peuvent avoir compassion de nous lorsqu’on est à terre ou faire
semblant.
Les vrais amis sont ceux qui sont présents lorsqu’on se relève,
ceux qui sont prompts à applaudir en nous voyant renaître.
L’idéal dans la vie avec Dieu est de marcher comme si chacun pouvait lire dans nos pensées, mais malgré cela il peut arriver
 de faire un faux-pas, le remords ou la fuite ne servent à rien,
car Dieu qui pardonne tout, sera capable de se servir du
faux-pas pour nous élever.
<< La vraie erreur n’est pas de tomber mais de rester couché.>>

 

 

 
YVAN TOTSO
SIDI BEL ABBES.