Pax & Concordia : société

Visite à S.O.S Bab El Oued

Société
Typography

Caritas-Algérie concrétise depuis sa création ses engagements humanitaires à travers des relais locaux. « S.O.S. Bab El Oued » est un de ses partenaires historiques qui dirigent leurs actions en direction des franges les plus défavorisées.

« S.O. S Bab El Oued » implantée au cœur d’un quartier populaire légendaire en est un exemple emblématique. Les époux Meghenime Nasser (président) et Djamila ((vice-présidente) qui la dirigent, bien qu’éprouvés par la décennie noire, ne se sont jamais départis de leur but ultime, « œuvrer en direction du bien-être de la jeunesse » et surtout « lui transmettre des valeurs universelles » de vivre-ensemble, de tolérance et de partage.

La légitimité de leur projet porté par le père Denis Gonzalès un des membres fondateurs de l’association, a gagné la confiance des bailleurs de fonds, dont Caritas en majeure partie, qui a leur offert le local qui les abrite en 2003. Par la force des choses, il s’est transformé en un espace éducatif et citoyen par excellence, concentré sur l’accompagnement pédagogique à travers des cours de soutien dispensés essentiellement par des bénévoles, et sur le développement d’activités culturelles diversifiées alliant musique, théâtre, lecture, cinéma. Cela leur a ouvert une voie certaine vers la socialisation de la culture.S.O.S Bab Oued

Les résultats sont d’ailleurs palpables à travers les divers témoignages de jeunes satisfaits de leur adhésion au point de devenir à leur tour transmetteurs. Ainsi d’un jeune lycéen, venu à l’association à l’âge de 10 ans et qui nous déclare fièrement être prêt à communiquer ce qu’il a appris.

En dépit de l’exiguïté des locaux, le taux de fréquentation ne cesse de croitre par des publics divers qui s’y trouvent en confiance. C’est en somme un lieu très coloré révélateur de la créativité et de la vivacité des jeunes, « un véritable espace alternatif et de résistance » à la sinistrose ambiante. Djamila et Nasser y demeurent en dépit de tout, des acteurs locaux chevronnés au service des jeunes, dont le projet s’inscrit dans la durée et se poursuit dans cette même dynamique.

A « S.O.S Bab El Oued », nul ne doute que les convictions se transforment volontiers en actions au grand bonheur de cette belle jeunesse qui actuellement œuvre à réaliser un énième projet culturel « El Jisr » où le sixième art est à l’honneur. Chez ces jeunes, la soif d’apprendre est largement perceptible … pari gagné pour leurs éducateurs !

 

 Dalila Ziani

Extrait de la revue Hayat N°236


Lire aussi l'article en Arabe


Newsletter (s’inscrire) Bulletin d’abonnement

Site WEB à proposer dans les 03 langues (français, arabe, anglais) en conséquence le recrutement d’un traducteur s’avère indispensable, des contacts sont d’ores et déjà établis. Ce traducteur devra intervenir aussi sur la revue Hayat et sur tout support de communication (affiche, flyer, dépliant, brochure).

Certaines rubriques seront actualisées au gré des informations récentes, des nouvelles activités et récents évènements.

La newsletter
Périodicité : mensuelle

Dernière newsletter : 07 juin 2017 N°34 Langue : français

La liste de Contacts actuelle s’élève à 234 abonnés cependant les destinataires auxquels la newsletter est adressée est confinée pour une large partie au cercle Caritas à savoir le personnel et les bénévoles. Pour augmenter et collecter des inscriptions en touchant d’autres lecteurs potentiels et en conséquence s’adresser à autre lectorat différent il serait opportun de créer un lien sur la page Facebook déjà opérationnelle et à moyen terme sur le site web quand ce dernier sera opérationnel.

Facebook
La page Facebook créée en 2014, a drainé une communauté de 5500 fans à dominance féminine (77% de femmes pour 22% d’hommes) et où la moyenne d’âge se situe entre 25ans 35ans et sont concentrés principalement sur la ville d’Alger pour au moins 3800 abonnés. Aussi il va falloir trouver des voies et moyens pour assurer un équilibre des genres et aussi un équilibre régional. La concentration des publications relative à la capitale et ses environs en est en partie responsable. La diversification des publications en mettant en exergue les activités de Caritas sur l’ensemble du territoire serait une piste. Par ailleurs la création de liens tels que l’appel au don ou l’inscription pour la newsletter seraient judicieux. Il s’agit de tirer parti au maximum de cette page pour conserver son audience et l’étendre par une gestion plus cohérente.