Studio21 École : Documentaire sur les migrants subsahariens-les enfants de la traversée

Société
Typography

Je viens de voir le documentaire sur les migrants dont les enfants nigériens.
Abdelghani Ouyed https://www.youtube.com/watch?v=FXwQXWMY7KY&t=726s

Il peut sembler utile de rappeler aux personnes qui le visionneraient que ce doc dévoile le" seul aspect de la migration nigérienne" qui est assez particulière. Pour les personnes qui ont travaillé sur la migration ( on devrait plutôt dire "les migrations"), ce phénomène nigérien est un peu à part.

Notamment sur l'aspect principal et conclusif du reportage: Mis à part les naissances intervenues par des mamans migrantes de toutes nationalités lors du parcours migratoire, la présence d'enfants très jeunes dont les mamans sont absentes est essentiellement une caractéristique de la migration nigérienne. C'est cet angle qui fait l'intérêt de ce reportage et pose en filigrane la question de l"utilisation" et de l'avenir de ces enfants.

J'ai retrouvé ces particularités dans ce reportage qui a l’intérêt d'apporter un point de vue "algérien" par rapport aux reportages d'ONGs. La découverte au cours du documentaire de ces communautés nigérienne est progressive, confirme et regroupe des éléments que nous avions vu peu à peu dans chacune des villes où sont les communautés nigérienne:
-Une origine dominante de la région de Zinder. Une migration pendulaire ( 1 à quelques années) en Algérie avec d'avantage de risques dus aux passeurs, traversant le Niger puis l'Algérie, mais ne cherchant pas le passage vers l'Europe. Cette migration pendulaire remplace la migration saisonnière que faisaient plus habituellement les nigériens en Libye avant la guerre.
-Des rafles régulières avec retour vers le Niger , mais concernant indistinctement toutes les nationalités migrantes.
-Le choix de la mendicité, un jeune adulte gagnant 2 fois plus à mendier qu'à travailler, une femme avec bébés ou très jeunes enfants gagnant 4 fois plus qu'un jeune adulte travaillant. Ce choix s'associant à la générosité des algériens et à une moindre exposition policière qu'en cas de travail ou de transport en commun.
-Le fait que la majorité des jeunes enfants aient été "confiés" (loués ou vendus) à d'autres par leurs mères. Traite avérée?économie de la survie?
Ce sont 3 des caractéristiques particulières aux migrants nigériens, reprisent dans ce documentaire qui montre un point de vue traité par des algériens et peut interroger quand aux solutions à trouver...

Jean-François Debargue
Ghardaïa-Algérie
e-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.