«Rien de ce qui est inhumain ne m'est étranger» de Martin Steffens

Recension de livres
Typography
(RV) Entretien - Rien de ce qui est inhumain ne m’est étranger, Éloge du combat spirituel, c’est le titre du Livre pour Dieu de cette semaine, paru aux Éditions Points. «Nous ne pouvons sortir vainqueurs de nos combats intimes qu'en reconnaissant que rien de ce qui est inhumain ne nous est étranger», écrit son auteur Martin Steffens, professeur agrégé en philosophie. Ce livre propose un itinéraire : reconnaître que rien de ce qui est inhumain ne nous est étranger, c’est oser face au mystère du mal, un mystère plus ample.

Ecoutez  logo newsva
Pour commencer, Martin Steffens nous annonce une bonne nouvelle : «77 centimètres carrés, c’est l’espace qu’occupait Dieu quand il sauvait le monde».