PAROLE DE DIEU AUJOURD’HUI

La Bible…

Lorsque nous disons « Parole de Dieu ›› certains pensent immédiatement « Bible ››. Dans nos liturgies, après la proclamation des Écritures, nous acclamons la « Parole de Dieu ››. Comme les juifs et les musulmans, nous nous référons à des textes dans lesquels nous discernons les actions, les révélations, les appels, les jugements et les volontés de Dieu. Aujourd’hui, plus que par le passé, l’Église catholique recommande la lecture et l’étude de la Bible. Les Églises chrétiennes se son accordées pour publier une traduction commune des livres bibliques sous le nom de Traduction œcuménique de la Bible (TOB).

…Révélation de Dieu ?

Le concile Vatican II déclare que l’Église catholique« vénère les Saintes Écritures ›› car elle y reconnaît la « révélation de Dieu››. L’Église a toujours vénéré les divines Écritures […] Toujours elle eut et elle a pour règle suprême de sa foi les Écritures, conjointement avec la sainte Tradition, puisque, inspirées par Dieu et consignées une fois pour toutes par écrit, elles communiquent immuablement la Parole de Dieu lui-même et font résonner dans les paroles des prophètes et des apôtres la voix de l’Esprit-Saint. Il faut donc que toute la prédication ecclésiastique, comme la religion chrétienne elle-même soit nourrie et régie par la Sainte Écriture. Dans les Saints Livres, en effet, le Père qui est aux cieux vient avec tendresse au-devant de ses fils et entre en conversation avec eux; or, la force et la puissance que recèle la Parole de Dieu sont si grandes qu’elles constituent pour l’Église son point d’appui et sa vigueur et, pour les enfants de l’Église, la force de leur foi, la nourriture de leur âme, la source pure et permanente de leur vie spirituelle. Dès lors ces mots s’appliquent parfaitement à la Sainte Écriture: « Elle est vivante donc et efficace la Parole de Dieu » (Hébreux 4, 12) « qui a le pouvoir d’édifier et de donner l’héritage avec tous les sanctifiés » (Actes 20, 32; 1 Thessaloniciens 2, 13) [Vatican II, La Révélation divine, 21.]

Nous pouvons lire dans ces livres les chemins que Dieu même a pris pour venir à la rencontre des hommes et les entraîner vers Lui. Nous croyons, en effet, que, laissé à ses seules forces, l’homme ne peut que pressentir l’existence d’un Dieu mais qu’il ne saurait en pénétrer le mystère. Dieu seul peut Se révéler et, en Se révélant, ouvrir aux hommes la possibilité de scruter Sa volonté et Ses lois dans les événements de leur histoire. Aujourd’hui encore, comme depuis toujours, Dieu vient à notre rencontre et nous donne de Le reconnaître et de L’accueillir, éclairant notre histoire par les Écritures que nous ont léguées nos Pères dans la foi, véritable mémoire de leur expérience du dialogue et de la rencontre avec le Dieu vivant. « Par la révélation divine, Dieu a voulu se manifester et se communiquer lui-même ainsi que manifester et communiquer les décrets éternels de sa volonté concernant le salut des hommes, “à savoir de leur donner part aux biens divins qui dépassent toute pénétration humaine de l’esprit” ›› (Vatican II, La Révélation divine, 6).

…Parole de Dieu ?

Considérer la Bible comme Parole de Dieu, lumière pour nos vies et chemin de salut, pose bien des questions aux croyants que nous sommes. D’autres croyants contestent cette prétention et même la validité des Écritures que nous utilisons au nom de leur propre conception de la révélation divine. Nous-mêmes, formés par la modernité, les sciences de l’homme et du langage, avons du mal à discerner la « voix de Dieu ›› dans les paroles humaines qui composent ces textes sacrés.  Qu’entendons-nous donc par « Parole de Dieu ›› ?

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!