Liturgie et célébrations

Lectures de la liturgie du jour

  • Évangile : « Celui qui fait la volonté de Dieu,celui-là est pour moi un frère, une sœur, une mère » (Mc 3, 31-35)

    Acclamation : (cf. Mt 11, 25)Alléluia. Alléluia. Tu es béni, Père,Seigneur du ciel et de la terre,tu as révélé aux tout-petitsles mystères du Royaume !Alléluia.Évangile de Jésus Christ selon saint MarcEn ce temps-là,comme Jésus était dans une maison,    arrivent sa mère et ses frères.Restant au-dehors,ils le font appeler.    Une foule était assise autour de lui ;et on lui dit :« Voici que ta mère et tes frères sont là dehors :ils te cherchent. »    Mais il leur répond :« Qui est ma mère ? qui sont mes frères ? »    Et parcourant du regardceux qui étaient assis en cercle autour de lui,il dit :« Voici ma mère et mes frères.    Celui qui fait la volonté de Dieu,celui-là est pour moi un frère, une sœur, une mère. »            – Acclamons la Parole de Dieu.

  • Psaume (Ps 23 (24), 7, 8, 9, 10)

    Refrain psalmique : (cf. Ps 23, 8a)Qui est ce roi de gloire ?C’est le Seigneur.Portes, levez vos frontons !élevez-vous, portes éternelles :qu’il entre, le roi de gloire !Qui est ce roi de gloire ?C’est le Seigneur, le fort, le vaillant,le Seigneur, le vaillant des combats.Portes, levez vos frontons !levez-les, portes éternelles :qu’il entre, le roi de gloire !Qui donc est ce roi de gloire ?C’est le Seigneur, Dieu de l’univers ;c’est lui, le roi de gloire.

  • Première lecture : « David et tout le peuple d’Israël firent monter l’arche du Seigneur parmi les ovations » (2 S 6, 12b-15.17-19)

    Lecture du deuxième livre de Samuel          En ces jours-là,  David fit monter l’arche de Dieude la maison d’Obed-Édomjusqu’à la Cité de David,au milieu des cris de joie.  Quand les porteurs de l’Arche eurent avancé de six pas,il offrit en sacrifice un taureau et un veau gras.  David, vêtu d’un pagne de lin, dansait devant le Seigneur,en tournoyant de toutes ses forces.  David et tout le peuple d’Israëlfirent monter l’arche du Seigneurparmi les ovations, au son du cor.  Ils amenèrent donc l’arche du Seigneuret l’installèrent à sa place, au milieu de la tenteque David avait dressée pour elle.Puis il offrit devant le Seigneurdes holocaustes et des sacrifices de paix.  Quand David eut achevé d’offrir les holocausteset les sacrifices de paix,il bénit le peuple au nom du Seigneur des armées.  Il fit une distribution à tout le peuple,à la foule entière des Israélites, hommes et femmes :pour chacun une galette de pain, un morceau de rôtiet un gâteau de raisins.Ensuite tout le monde s’en retourna chacun chez soi.                        – Parole du Seigneur.

Lectures de la liturgie de dimanche prochain

  • Évangile (Lc 2, 22-32)

    Évangile de Jésus Christ selon saint LucQuand fut accompli le temps prescrit par la loi de Moïsepour la purification,les parents de Jésus l’amenèrent à Jérusalempour le présenter au Seigneur,selon ce qui est écrit dans la Loi :Tout premier-né de sexe masculinsera consacré au Seigneur.Ils venaient aussi offrirle sacrifice prescrit par la loi du Seigneur :un couple de tourterellesou deux petites colombes.Or, il y avait à Jérusalem un homme appelé Syméon.C’était un homme juste et religieux,qui attendait la Consolation d’Israël,et l’Esprit Saint était sur lui.Il avait reçu de l’Esprit Saint l’annoncequ’il ne verrait pas la mortavant d’avoir vu le Christ, le Messie du Seigneur.Sous l’action de l’Esprit, Syméon vint au Temple.Au moment où les parents présentaient l’enfant Jésuspour se conformer au rite de la Loi qui le concernait,Syméon reçut l’enfant dans ses bras,et il bénit Dieu en disant :« Maintenant, ô Maître souverain,tu peux laisser ton serviteur s’en alleren paix, selon ta parole.Car mes yeux ont vu le salutque tu préparais à la face des peuples :lumière qui se révèle aux nationset donne gloire à ton peuple Israël. »– Acclamons la Parole de Dieu.

  • Évangile : « Mes yeux ont vu ton salut » (Lc 2, 22-40)

    Acclamation : (Lc 2, 32)Alléluia. Alléluia.Lumière qui se révèle aux nationset donne gloire à ton peuple Israël.Alléluia.Évangile de Jésus Christ selon saint LucQuand fut accompli le temps prescrit par la loi de Moïsepour la purification,les parents de Jésus l’amenèrent à Jérusalempour le présenter au Seigneur,selon ce qui est écrit dans la Loi :Tout premier-né de sexe masculinsera consacré au Seigneur.Ils venaient aussi offrirle sacrifice prescrit par la loi du Seigneur :un couple de tourterellesou deux petites colombes.Or, il y avait à Jérusalem un homme appelé Syméon.C’était un homme juste et religieux,qui attendait la Consolation d’Israël,et l’Esprit Saint était sur lui.Il avait reçu de l’Esprit Saint l’annoncequ’il ne verrait pas la mortavant d’avoir vu le Christ, le Messie du Seigneur.Sous l’action de l’Esprit, Syméon vint au Temple.Au moment où les parents présentaient l’enfant Jésuspour se conformer au rite de la Loi qui le concernait,Syméon reçut l’enfant dans ses bras,et il bénit Dieu en disant :« Maintenant, ô Maître souverain,tu peux laisser ton serviteur s’en alleren paix, selon ta parole.Car mes yeux ont vu le salutque tu préparais à la face des peuples :lumière qui se révèle aux nationset donne gloire à ton peuple Israël. »Le père et la mère de l’enfants’étonnaient de ce qui était dit de lui.Syméon les bénit,puis il dit à Marie sa mère :« Voici que cet enfantprovoquera la chute et le relèvement de beaucoup en Israël.Il sera un signe de contradiction– et toi, ton âme sera traversée d’un glaive – :ainsi seront dévoiléesles pensées qui viennent du cœur d’un grand nombre. »Il y avait aussi une femme prophète,Anne, fille de Phanuel, de la tribu d’Aser.Elle était très avancée en âge ;après sept ans de mariage,demeurée veuve,elle était arrivée à l’âge de 84 ans.Elle ne s’éloignait pas du Temple,servant Dieu jour et nuit dans le jeûne et la prière.Survenant à cette heure même,elle proclamait les louanges de Dieuet parlait de l’enfantà tous ceux qui attendaient la délivrance de Jérusalem.Lorsqu’ils eurent achevétout ce que prescrivait la loi du Seigneur,ils retournèrent en Galilée, dans leur ville de Nazareth.L’enfant, lui, grandissait et se fortifiait,rempli de sagesse,et la grâce de Dieu était sur lui.– Acclamons la Parole de Dieu. OU LECTURE BREVE

  • Deuxième lecture : « Il lui fallait se rendre en tout semblable à ses frères » (He 2, 14-18)

    Lecture de la lettre aux HébreuxPuisque les enfants des hommes ont en commun le sang et la chair,Jésus a partagé, lui aussi, pareille condition :ainsi, par sa mort, il a pu réduire à l’impuissancecelui qui possédait le pouvoir de la mort,c’est-à-dire le diable,    et il a rendu libres tous ceux qui, par crainte de la mort,passaient toute leur vie dans une situation d’esclaves.    Car ceux qu’il prend en charge, ce ne sont pas les anges,c’est la descendance d’Abraham.    Il lui fallait donc se rendre en tout semblable à ses frères,pour devenir un grand prêtre miséricordieux et digne de foipour les relations avec Dieu,afin d’enlever les péchés du peuple.    Et parce qu’il a souffert jusqu’au bout l’épreuve de sa Passion,il est capable de porter secours à ceux qui subissent une épreuve.    – Parole du Seigneur.

  • Psaume (Ps 23 (24), 7, 8, 9, 10)

    Refrain psalmique : (Ps 23, 10bc)C’est le Seigneur, Dieu de l’univers ;c’est lui, le roi de gloire.Portes, levez vos frontons,élevez-vous, portes éternelles :qu’il entre, le roi de gloire !Qui est ce roi de gloire ?C’est le Seigneur, le fort, le vaillant,le Seigneur, le vaillant des combats.Portes, levez vos frontons,levez-les, portes éternelles :qu’il entre, le roi de gloire !Qui donc est ce roi de gloire ?C’est le Seigneur, Dieu de l’univers ;c’est lui, le roi de gloire.

  • Première lecture : « Soudain viendra dans son Temple le Seigneur que vous cherchez » (Ml 3, 1-4)

    Lecture du livre du prophète MalachieAinsi parle le Seigneur Dieu :Voici que j’envoie mon messagerpour qu’il prépare le chemin devant moi ;et soudain viendra dans son Templele Seigneur que vous cherchez.Le messager de l’Alliance que vous désirez,le voici qui vient – dit le Seigneur de l’univers.Qui pourra soutenir le jour de sa venue ?Qui pourra rester debout lorsqu’il se montrera ?Car il est pareil au feu du fondeur,pareil à la lessive des blanchisseurs.Il s’installera pour fondre et purifier :il purifiera les fils de Lévi,il les affinera comme l’or et l’argent ;ainsi pourront-ils, aux yeux du Seigneur,présenter l’offrande en toute justice.Alors, l’offrande de Juda et de Jérusalemsera bien accueillie du Seigneur,comme il en fut aux jours anciens,dans les années d’autrefois.— Parole du Seigneur.

Information sur la liturgie du jour

Les textes de la liturgie du jour et de la liturgie du dimanche sont publiés grâce au service offert par l’Association Épiscopale Liturgique pour les Pays francophones (AELF) :

 

Lectures de dimanche prochain