Le diocèse de Constantine

Diocèse de Constantine
Typography

La dénomination exacte du diocèse du nord-est de l’Algérie est « diocèse de Constantine et Hippone », puisque l’évêque réside à Constantine –la plus grande ville de l’Est- et que se trouve dans ce diocèse l’antique Hippone –aujourd’hui Annaba- dont saint Augustin fut évêque au 5ème siècle.
Il y a des catholiques dans toute la région, avec des lieux de culte et communautés à Constantine, Annaba, Bejaia, Sétif, Batna, Tébessa et Skikda.

La basilique de Saint Augustin à Annaba

constantineLe nombre de chrétiens connus représente deux à trois cents personnes dont la plupart sont des étrangers même s’ils sont là depuis longtemps. Le noyau stable est formé de 19 prêtres, 37 religieuses et de quelques laïcs vivant dans le pays depuis longtemps, dont certains depuis leur naissance. Les laïcs les plus nombreux sont des étudiants d’Afrique subsaharienne ; ils partagent, sur les campus universitaires, la vie de leurs camarades algériens.


hiponneÀ l’instar de la situation géopolitique, le diocèse comprend deux pôles importants : Constantine, siège de l’évêché et Annaba, l’ancienne Hippone (la ville de Saint Augustin). Sept autres communautés sont dispersées dans le diocèse, à une distance de Constantine qui varie entre 90 et 300 km. Ces communautés vivent en solidarité avec la population locale par l’habitat, le travail ou la participation à l’une ou l’autre association de promotion féminine, d’aide aux handicapés… à Constantine, une petite bibliothèque accueille des étudiants, principalement en anglais et en sciences islamiques. À Annaba, les Petites Sœurs des Pauvres tiennent une maison pour personnes âgées. Située sur la colline d’Hippone, cette maison jouxte la basilique Saint Augustin, récemment restaurée. Celle-ci reçoit 15 mille visiteurs par an, depuis des écoliers jusqu’à des participants de colloques internationaux. C’est une de nos plates-formes de rencontre.