Récollection des étudiants du diocèse d'Oran (20-23 Mars 2009)

Le coin des étudiants
Typography

RECOLLECTION TLEMCEN 2009
Vendredi 20 Mars – Lundi 23 Mars

récollection
Le soleil illumine brillamment la ville de Tlemcen, et les portes des « Focolare » se sont ouvertes le vendredi 20 Mars pour accueillir une centaine d'étudiants pour une recollection de trois jours. C'est dans la joie et la bonne humeur que les étudiants venant des différentes wilayas de l'Oranie (Oran, Mostaganem, Tlemcen, Sidi Bel Abbes, et Tiaret) ont fait leur entrée. Apres leur passage à l'accueil, munis de badges et de couvertures, ils ont été conduits vers leurs chambres respectives se demandant ce qu'ils pourront bien vivre durant ces trois jours.

Cette recollection a eu comme points marquants : la veillée de Taizé, les carrefours, la grande messe et le festival des paroisses.

De façon unanime, la veillée de Taizé a touché l'ensemble des participants par l'ambiance de recueillement et de calme qui y régnait. Pour beaucoup cette prière était une première, les bougies et les chants ont été très appréciés. Les moments de partage, carrefours, ont eux aussi été apprécié car ils permettaient un échange d'idées, de points de vue par rapport au thème. Mieux encore, la grande messe et le festival des paroisses ont remporté un franc succès par la diversité des chants entonnés par tous ceux qui étaient présents, et qui sont même allé jusqu'à danser une fois la messe terminée comme s'ils ne voulaient pas rompre ce moment de bonheur qu'ils partageaient.récollection
Néanmoins, était à déplorer un certain nombre de points qui pourraient être améliorés pour la prochaine recollection tels que : le respect de l'horaire, en rendant par exemple les présentations plus brèves, vu que tout le monde porte des badges avec nom et prénom, le manque de tables rondes et de personnes pouvant les conduire ou pouvant apporter des témoignages intéressants relatifs au thème était aussi à déplorer. Cela aurait permis un échange plus large et plus riche par rapport au thème. Malgré ces inconvénients, dans l'ensemble, l'organisation a été bien menée.

Trois jours. Trois jours ou a été abordé le thème de la différence en communauté pendant des séances de partage appelées « carrefours ». Les étudiants dans leur ensemble on essayé de retenir l'essentiel de ce qui a été dit à savoir que nous venons tous d'horizons divers, avec nos cultures, nos habitudes et nos différences. Ces dernières font partie de notre identité naturelle, ce sont elles qui font de nous ce que nous sommes, cependant elles peuvent représenter un obstacle pour vivre en communion avec les autres. Ces différences ne devraient pas constituer des barrières pour connaître autrui, tout au contraire, c'est en elles que nous devons trouver le courage de tisser des liens avec nos semblables. Ces différences, loin de nous diviser devraient êtres source de rapprochement, d'amour et de réconciliation. Ce qui compte ce n'est pas d'où on vient mais qui on est .De plus par le Christ nous sommes un, nous avons une histoire commune, nous formons une famille par le baptême, c'est pourquoi nous devons briser les barrières de la divisions pour construire des ponts entre nous qui feront passer la lumière de l'Esprit Saint.

Marie Aymone Beling.