Histoire et activités

Les activités sociales et éducatives

Histoire et activités
Typography

Les services Caritas des diocèses d’Algérie, mais aussi d’autres groupes comme la Conférence de St Vincent de Paul, les Petites Sœurs des Pauvres, les paroisses ou les mouvements, prennent des initiatives d’action sociale. Ces initiatives sont conduites soit à partir d’une structure de l’Eglise (Maison des Petites Sœurs des Pauvres pour personnes âgées, par exemple), soit dans des Associations algériennes par des équipes mixtes, formées de chrétiens et de musulmans. Elles s’exercent dans les domaines suivants :

Le soutien aux personnes en difficulté

L’accompagnement individuel de femmes, qui sortant d’institutions, doivent rétablir une existence indépendante.

Le soutien aux personnes isolées, par des visites, des rencontres, ou, si besoin est, par une aide matérielle.

L’accueil des migrants venant des pays du sud du Sahara, et rencontrant des difficultés sérieuses à survivre en Algérie où ils sont le plus souvent bloqués, après l’échec de leur tentative de passage en Europe.

Les secrétariats populaires qui accompagnent les personnes peu alphabétisées dans les correspondances nécessaires à l’obtention de leurs droits.

Quelques personnes de la communauté, surtout des religieuses, sont aussi engagées auprès des malades, dans des structures publiques ou privées. Le plus souvent au sein d’une structure publique.

La formation

Des revues :

Pêle-mêle, outil pédagogique élaboré par une équipe de la Caritas et distribué par le Croissant Rouge pour les éducatrices de jeunes enfants ou d’enfants handicapés.

Hayat qui existe depuis plus de vingt ans et assure une formation aux jeunes filles et aux jeunes femmes.

Des actions de formation

Des chrétiens sont engagés de façon importante dans la formation des éducatrices des jeunes enfants, auxquelles est proposée une formation en cours d’emploi par des journées en fin de semaine et des sessions lors des vacances. Ces éducatrices trouvent aussi à la Caritas, une bibliothèque spécialisée pour les sciences de l’éducation et la psychologie.

Des sessions de formation féminine rassemblent périodiquement des animatrices de centres de formation en milieu rural.

De plus, avec d’autres structures,

Des membres de la communauté chrétienne contribuent à la formation des enfants et des jeunes handicapés, au sein de structures publiques ou d’associations qui apportent un accueil et une formation aux enfants et aux jeunes marqués par divers handicaps : mal entendants, mal voyants, Infirmes Moteurs Cérébraux., enfants autistes, déficients mentaux, etc.

La Caritas maintient un lien avec un réseau d’associations engagées dans le soutien psychologique aux enfants et adultes victimes de la violence ou de traumatismes divers dus à la crise traversée par le pays.

L’Eglise favorise des activités de promotion des artisanes de diverses régions. Elles trouvent un soutien, pour acquérir un savoir-faire, maintenir la qualité de leur production, se concerter sur les méthodes et les matériaux, ou organiser la vente des produits de leur travail.

Le soutien scolaire et les bibliothèques pour étudiants

De nombreux centres de soutien scolaire concernent les enfants du primaire et les jeunes du secondaire.

Une dizaine de bibliothèques à Alger, Oran, Constantine, Ghardaïa, Ouargla, Tizi-Ouzou fournissent aussi les livres nécessaires aux étudiants et aux chercheurs, en arabe, français ou anglais dans la plupart des disciplines. 5000 jeunes sont inscrits dans la seule bibliothèque des étudiants en médecine.
 
D’autres efforts plus particuliers sont faits au bénéfice des chercheurs du Sahara (Ghardaïa), sur St Augustin (Annaba) ou pour accompagner les jeunes ingénieurs à la recherche d’un travail (Alger).

Les activités d’animation pour « enfants et jeunes adolescents »

Animation, en divers lieux, de groupes d’enfants et de jeunes, garçons ou filles, par les divers moyens pédagogiques comme, par exemple, à Alger au « club amitiés sans frontières » ou avec un groupe de jeunes sourds.

Activités d’été : colonies de vacances, voyages, plein air, avec des rencontres de formation pendant l’année destinées aux moniteurs et éducateurs.

Le soutien à des initiatives de jeunes algériens

Fidèles à l’esprit qui les anime : « aider les autres à s’aider eux-mêmes », les Services Caritas soutiennent les initiatives venant des jeunes eux-mêmes : création d’un foyer d’animation culturelle à Bab-el-Oued, d’une école de musique à Thénia ; formation de jeunes volontaires sinistrés par le tremblement de terre pour l’animation des enfants sur sites ; constitution d’une association « Espace-Enfance-Culture » à Bourmedes.


La santé

Une maternité privée dépendant des Sœurs de la Charité Maternelle accueille les femmes qui préparent une naissance et les soutient pour l’accouchement (Blida).
Des maisons de personnes âgées sont tenues à Annaba et à Oran par des religieuses.