Les Pères Blancs

Communautés masculines
Typography

Notre fondateur le Cardinal Lavigerie, archevêque d'Alger, nous demandait d'aimer tous les peuples d'Afrique. A cause de cet amour nous souhaitons que leur vie soit meilleure, plus belle, plus épanouie. Nous souhaitons contribuer activement (malgré notre petitesse) au bien-être de l'Afrique, dont le Maghreb fait partie. Tous nos engagements vont dans cette ligne.



Certains d'entre nous sont très actifs dans des associations qui nous font confiance en nous accueillant : nous y déployons nos talents de façon désintéressée au service de plus démunis. Nous travaillons aussi dans la formation continue, les traductions, la mise en valeur du patrimoine.

Nos communautés chrétiennes sont bien souvent très petites mais leur foi est solide, profonde, vraie. A leur service nous consacrons aussi pas mal de temps ; parce que notre foi personnelle est ainsi fortifiée et aussi parce que partager notre attachement à Jésus et à cette terre est un service que nous rendons aux chrétiens de nos paroisses, dont la plupart ne sont pas nés au Maghreb. Nous remplissons ce rôle de passerelles entre deux cultures.

Le travail avec les membres de l'Eglise nous rend très attentifs à l'interculturalité et aux questions liées à l'oecuménisme : nos assemblées réunissent presque toujours des gens de plusieurs nationalités et de confessions chrétiennes différentes. Avec tous nous cherchons des moments de prière et des éléments de réponses aux questions que le monde musulman nous pose.

Nous avons aussi la chance, de même que nombre de confrères dans d'autres pays africains, de pouvoir contribuer à promouvoir l'éducation et à sauvegarder la diversité et la richesse du patrimoine culturel maghrébin. Nous ne disons pas aux Maghrébins quelle doit être leur vision de l'histoire ou de la culture, mais nous mettons à leur disposition des outils et des documents qui puissent leur permettre de faire leur propre synthèse.

Nous ne sommes pas insensibles aux drames engendrés par les mouvements migratoires, qu'ils touchent les gens du Maghreb ou d'autres parties du Continent. Des engagements dans des ONG au service de tous les migrants, comme aumôniers de prisons (au Maghreb les chrétiens ont droit à recevoir la visite d'un aumônier !) ou travaillant dans des réseaux humanitaires d'aide à ceux qui cherchent à retourner dans leur pays, traduisent notre foi en actes.

Dans un monde qui se demande s'il est possible d'être différents sans être des ennemis, l'appel de Lavigerie à aimer tous les peuples d'Afrique nous semble prophétique. Les pères blancs rendons témoignage : nous trouvons chaque jour beaucoup de personnes qui nous aiment et nous ouvrent leurs coeurs, ils savent qui nous sommes et ce qui est source de Vie en nous; ensemble nous sommes prêts à faire une partie du chemin qui mène à Dieu et traverse l'humanité.

 

www.mafrome.org