P.I.M.E.

Communautés masculines
Typography

En 1850 Monseigneur Angelo Ramazzotti, (prêtre milanais, puis évêque de Pavie, puis patriarche de Venise) donne naissance au Séminaire lombard pour les missions étrangères à Milan, avec l’accord des évêques de Lombardie. En 1871 Monseigneur Pietro Avanzini fonde à Rome le "Séminaire Pontifical des Saints Apôtres Pierre et Paul pour les Missions étrangères", aux caractéristiques identiques au séminaire milanais. Après un parcours parallèle, étant donné l'affinité du charisme et de l'approche, les deux instituts fusionnent en 1926, donnant naissance au PIME. Auteur de l'unification le Pape Pie XI.

Aujourd’hui les Pime sont une société de vie apostolique, c'est-à-dire une communauté de prêtres de spiritualité diocésaine et de laïcs qui consacrent entièrement leur vie au premier annonce de l'Évangile hors de leur pays, surtout là où le christianisme n'est pas connu où il est fortement minoritaire, et pour toute leur vie.

C'est dans ce cadre que les Pime sont présents en Algérie et en Tunisie.

Le dialogue interreligieux et le respect des autres religions est centrale dans la spiritualité et dans la vie missionnaire des membres de l’Institut.

Annoncer le Royaume de Dieu, soutenir le développement et la maturation des jeunes Églises, promouvoir une participation effective à l'évangélisation des non-chrétiens sont également à la base de l'œuvre du PIME.

Selon le contexte où ils se trouvent, en conformité aux demandes des Églises locales et attentifs aux talents de chacun, les missionnaires du PIME se consacrent à des activités très variées, mais unies par un même objectif: témoigner de la nouveauté du Christ et rendre visible le Royaume de Dieu surtout là où il n'est pas connu.

L'Institut se définit comme étant une 'famille d'apôtres'. Les membres (prêtres et laïcs) sont unis par la même vocation et par le même lien d'appartenance. Faire partie du PIME signifie vivre ensemble ce charisme, en assumant la responsabilité de tous les confrères qui ont fait le même choix.

Les PIME sont arrivées en Algérie en 2006. Leur première installation a été dans le diocèse de Laghouat - Ghardaïa en 2006. En 2014 les PIME ont ouvert une deuxième présence dans l'archidiocèse d'Alger. En 2020 une communauté PIME a été ouverte au sud de la Tunisie. Cela montre combien la mission en terre d'Islam de culture berbère-arabophone est importante pour l’Institut.

En plus d'un siècle et demi d'histoire des PIME, l'Institut a envoyé plus de deux mille missionnaires sur les 5 continents. Actuellement les membres de l'Institut sont au nombre de 450 réparties dans 20 pays sur le 5 continents.