Béatification


Gen Verde - My Last Thought

Le groupe musical international Gen Verde, sur la place Saint Pierre au Vatican, dédie une chanson aux moines de Tibhirine.

 

Frère Jean

Témoignages
Typography

C'est du reste au cours de cet échange que Maman a confirmé à Christian sa confiance ....oui , elle était en accord avec son souhait de demeurer à Tibhirine avec sa Communauté au milieu des voisins dont elle-même connaissait bien des visages. C'est aussi ce soir-là que j'aie aussi réalisé que Christian était en danger de mort

Frère Jan, c'est avec beaucoup d'émotion que j'ai lu votre article sur vos confrères qui m'a été adressé par notre cher Soeur Lourdes.

Bien sûr que je me souviens du choc reçu par la nouvelle de leur assassinat en la fête de St Jean , si tristement commenté dans la soirée par Christian qui nous avait joint par téléphone de Tibhirine ....C'est du reste au cours de cet échange que Maman a confirmé à Christian sa confiance ....oui , elle était en accord avec son souhait de demeurer à Tibhirine avec sa Communauté au milieu des voisins dont elle-même connaissait bien des visages. C'est aussi ce soir-là que j'aie aussi réalisé que Christian était en danger de mort... et ce fut le début d'une longue période vécue dans l’intercession, la peur, et en même temps un lien encore plus fort avec lui.

J'ai été émue des termes que vous employez pour décrire votre frère Alain Dieulangard .J'ai eu la chance de connaître son frère aîné, Guy en 1975 lors des débuts du Renouveau Charismatique à Paris, et Guy, frère salésien de Don Bosco devint pour moi un vrai frère, un appui, un soutien spirituel jusqu’ à son encielement ...plus de 25 ans.

Il était devenu un familier de la maison partageant les joies ,les peines comme nous partagions aussi les siennes .Guy m'a toujours évoqué son frère avec une grande admiration et une réelle affection , ils ne se voyaient guère ,lui étant en Israël et Alain en Algérie mais la prière ,la louange ,le service des pauvres étaient le lien fort qui les unissait au quotidien . Christian, de son côté me parlait d'Alain qu il aimait beaucoup et j'ai cru saisir combien Alain était heureux comme un poisson dans l'eau quand il venait séjourner à Tibhirine.

Le 27 décembre 1975 et le 30 mai 1996 nous sommes devenus Guy et moi, doublement frère et soeur et combien j'ai eu à m'accrocher à sa foi vivante et ardente pour tenir le coup , son affection fraternelle m'a soutenue comme je l'espère la mienne plus fragile à du l'aider dans cette épreuve cruelle et violente ....Sa souffrance était de ne pas savoir qui avait frappé Alain et ses confrères ....quelques mois plus tard ,j'évoquais la question à Christian lors d'un passage à la maison et il m'a alors répondu .

" Clarté, je comprends Guy, s’il m'arrivait d'être tué je crois que vous aurez la même question car nous sommes entre des crocs de chiens sauvages et des griffes de Chats aussi terribles ". Je n'ai jamais noté ceci, cela demeure gravé. Et il est vrai que plus de 20 ans se sont passés et ...

Pour terminer, Oui Alain et Guy étaient bien de la même veine spirituelle ...Quand, j’avais besoin d'être fortifiée, consolée, apaisée je demandais à Guy " parles moi du ciel, son regard bleu, sa voix profonde accompagnaient alors ses paroles ....une telle Joie en lui , une certitude d'un grand Bonheur en Dieu Trinité d'Amour me remplissait d'espérance et nous terminions par une prière de louange sans oublier Marie .

Pardon frère Jean d'être si longue, mais en évoquant Guy, je fais mémoire de nos frères qui fut un lien commun dans leur vie donnée à Dieu et aux musulmans nous aidant à leur suite à donner notre vie au goutte à goutte, dans le quotidien souvent banale, avec l'aide de Marie pour nos frères en humanité pour la gloire de Dieu.

Oui, je partage la Joie de l'église en Algérie et celle des amis musulmans des 19 témoins de la charité vécue sur cette terre ...puissent ils du Ciel intercéder pour nous tous priants en chemin vers le ciel. Union de prières et amitié.

Claire .