Fête de Marie 26 mars 2018

Dialogue islamo-chrétien
Typography

A l’occasion de la fête Nationale Libanaise de Marie du 26 mars nous publions l’intervention du Père Christian Reille à cette occasion au palais Présidentiel de Beyrouth en présence de nombreux dignitaires de différentes confessions chrétiennes et musulmanes, et les représentants d’associations caritatives et sociales qui ont une action humanitaire où les membres des différentes confessions religieuses collaborent.

Chers amis Libanais, chrétiens et musulmans, je veux vous dire les richesses que j'ai trouvées pendant les 48 années que j'ai passées en Algérie, vivant et travaillant avec des Algériens musulmans, moi seul chrétien parmi eux, venant du pays qui les avait colonisés.

Je travaillais à l'Université de Constantine, en ce pays qui, en 1970, était en recherche d'un avenir nouveau. Étudiants et jeunes enseignants étaient engagés dans la construction du pays, avec une conviction tenace, forte et profonde. J’ai été touché par la foi qui les habitait

Je découvrais au fond d'eux-mêmes une soumission, un "islam", une patience un "sabr", un calme, une persévérance, qui rendait leur action plus sûre parce qu'elle reposait sur un Autre plus grand qu'eux. Et j'étais émerveillé du roc sur lequel ils s'appuyaient. Un été, de jeunes enseignants, estimant le niveau des étudiants insuffisant, décidèrent de donner gratuitement des cours supplémentaires. Les deux mois de vacances sont devenus une grande école de rattrapage.

Moi, jeune chrétien en recherche, je partageais l'espérance d'hommes religieux, différents de moi, non plus concurrents, mais rejoignant mon désir d'un monde où l'homme prend toute sa dimension. Dieu façonne le cœur de l'homme pour faire de notre terre une maison commune et fraternelle. Cette expérience m'a transformé. Des hommes et des femmes d'une autre tradition m'ont révélé un visage de Dieu dont je ne soupçonnais pas la beauté.

Aussi lorsque je vous vois aujourd'hui, Libanais chrétiens, soutenus par vos Églises, et Libanais musulmans accompagnés de vos responsables, vous tourner ensemble vers Marie dans le palais de votre Président, je suis fasciné. C'est peut-être la première fois dans l'histoire de l'Humanité, qu'un pareil élan prend corps chaque année depuis 10 ans avec une telle ampleur : des hommes et des femmes de traditions religieuses différentes se retrouvent publiquement pour prier côte à côte et affirmer que les différences ne sont plus facteurs de division, mais sources d'enrichissement mutuel. C'est toute notre Humanité qui fait un pas en avant.

Christian Reille

Voir le reportage vidéo sur Facebook