Christian de Chergé, le coeur du dialogue n'est-il pas l'amitié?

Dialogue islamo-chrétien
Typography
Contemplatifs chrétiens immergés en terre d'islam. La vie de Christian de Chergé et celle des moines de Tibhirine enseignent l'art du dialogue. Marie-Françoise Tinel reçoit Christine Rey.

Dans la nuit du 25 au 26 mars 1996, sept moines français sont enlevés en Algérie. Séquestrés, ils sont ensuite assassinés le 21 mai ; le groupe islamique armé (GIA) revendique ces actes. Au total ce seront plus de 200.000 personnes qui seront les victimes de ces années de sang, entre 1993 et 2000.

A Notre-Dame de l'Atlas, les moines de Tibhirine avaient choisi une vie d'amitié avec le peuple algérien. Ils avaient fait le choix d'une fraternité vécue au quotidien avec les villageois musulmans, jusqu'au plus tragique. "Le coeur du dialogue n'est-il pas l'amitié?", a écrit Christian de Chergé, le prieur de la petite communauté de Tibhirine.

L'ouvrage de Christine Rey consacré à la vie et au testament spirituel de Christian de Chergé, publié en 1998, a été réédité en novembre 2010. Cette même année, en septembre, on découvrait "Des hommes et des dieux", le film du réalisateur Xavier Beauvois Grand prix du jury à Cannes et César du meilleur film pour l'année 2010. "Le film a permis de relancer l'intérêt pour le témoignage de vie des frères de Tibhirine", selon Christine Rey.