“La religion appartient à la nature de l’homme” titre L’Osservatore Romano en italien du 9 août 2017, qui publie une réflexion du cardinal français Jean-Louis Tauran, président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux. Pour lui, “exclure la religion de la raison équivaut à amputer l’homme créé à l’image de Dieu”. Il rappelle qu’il “ne peut exister de désaccord entre la foi et la raison”. On retrouve certaines harmoniques du discours de Benoît XVI à Ratisbonne, en septembre 2006.
Lire la suite : “La religion appartient à la nature de l’homme”, par le card. Tauran

نظم "‫#‏معهد‬أديان " ببيروت ورشة عمل متخصّصة تحت عنوان "الحوار المدني – الدينيّ حول الحريّة الدينيّة" يوم السبت 6 شباط 2016، في بيروت بمشاركة عدد من المرجعيات الدينيّة والخبراء والأكاديميّين في مجالات الفلسفة والسياسة والقانون

لمزيد من الأخبار، تابعوا ‫#‏حرية_دينية‬ و #RFIC 

ينظم هذا المشروع بدعم من

Canada Fund for Local Initiatives

Un prêtre partage la joie qu'il vit dans la confession...
J’en connais les deux versants: celui du pénitent, qui a parfois le cœur un peu lourd de venir vers le prêtre pour lui raconter et lui avouer souvent les mêmes péchés et celui du confesseur qui éprouve la joie de Dieu devant une âme qui s’ouvre à la grâce, qui devient belle et libre, libérée de la tristesse et de l’obscurité.
Lire la suite : Ma plus belle confession

L'acte exemplaire de ce vieux prêtre sud-coréen, trois ans après, continue à toucher nos cœurs et témoigne de la fidélité des prêtres catholiques en Corée du Sud. - Inma Alvarez - 12 novembre 2015.

Une photo choc que celle de ce vieux prêtre, jeté à terre après avoir été roué de coups alors qu’il distribuait la communion, et qui consacra le peu de forces qui lui restaient à ramasser une à une les particules eucharistiques tombées sur le sol. La photo a été prise par une des personnes présentes après l’attaque, dans le village de Gangjeong, en Corée du Sud.

Lire la suite : Un prêtre battu, jeté à terre, n’a pensé qu’à protéger son Seigneur et son Dieu

En 2016, année de la miséricorde, le père Frère invite à vivre la révolution de la tendresse du Christ. - Camille Tronc - 9 février 2016

Le père Ludovic Frère est recteur du sanctuaire de Notre-Dame de Laus et vicaire général du diocèse de Gap et d’Embrun. Dans un livre allègre et réjouissant, La tendresse de Dieu, il rappelle la manifestation du Christ aux hommes : par la tendresse, qui est une façon pleine de respect d’offrir son amour.
Lire la suite : Le grand entretien (1/2). Père Ludovic Frère : « La tendresse est la suprême maturité humaine »

مؤسسة‫#‏أديان‬تطلق مع وزارة التربية والتعليم العالي في‫#‏لبنان‬والمركز التربوي للبحوث والإنماء تطوير منهجي الفلسفة والتربية الوطنية من أجل تعزيز المواطنة والعيش معا.
‪#‎TeachCoexistence‬

ينفذ هذا المشروع بدعم من السفارة البريطانية في لبنان