Communautés catholiques en Algérie

Communautés masculines   Communautés féminines Mouvements et associations
 
  • Filles de la Charité
  • Filles de Notre Dame d'Afrique
  • Filles du Coeur Immaculé de Marie (Mali)
  • Institut des Soeurs de Saint Joseph
  • Institut du Christ Roi
  • Ordo Virginum
  • Petites Soeurs de Jésus
  • Petites Soeurs des Pauvres
  • Petites Soeurs du Sacré Coeur
  • Religieuses de Notre Dame des Apôtres
  • Soeurs Augustines Missionnaires
  • Soeurs Blanches (SMNDA)
  • Soeurs de la Doctrine Chrétienne
  • Sœurs de l'Annonciation de Bobo-Dioulasso (SAB)
  • Sœurs de Notre-Dame de la Salette (El-Ménéa)
  • Sœurs de Notre-Dame du Lac (Timimoun)
  • Soeurs de Saint Augustin
  • Soeurs du Coeur Immaculé de Marie Réparatrice
  • Soeurs Franciscaines M. de Marie (FMM)
  • Soeurs Maristes
  • Soeurs Missionnaires de la Charité (Mère Teresa)
  • Soeurs Salésiennes

 

Saïd Mekbel

Témoignages
Typography

Le 29 octobre 1994, dans son billet quotidien, Saïd Mekbel, directeur de publication du journal Le Matin, publiait cet édito.  Saïd Mekbel a été assassiné le 3 décembre 1994.

Comment et pourquoi ?

Depuis ce dimanche, la pensée ne cesse de tourner autour de l’assassinat des deux religieuses espagnoles. Comment et pourquoi ?

Comment peut-on tirer sur deux femmes ? Sur deux religieuses, deux créatures de Dieu qui, en leur dimanche dominical, allaient à leur chapelle en toute confiance prier le Créateur ?

Pourquoi ? Sans doute pour les remercier d’avoir soigné les nôtres pendant des années et des années, d’avoir guéri un membre de notre famille, réconforté un voisin…Peut-être se trouve-t-il parmi leurs assassins ? Sait-on jamais de quoi s’alimente cette sauvage folie meurtrière ? Pour les remercier donc sûrement ? D’être restées en ce pays que nous-mêmes, Algériens, désertons sous l’emprise de la terreur et le vertige du désarroi.

Deux femmes qui allaient vers Dieu demander grâce. Elles y allaient sûrement de leurs petites prières pour nous, malheureux Algériens, soumis aux fléaux. Peut-être qu’elles vont nous manquer longtemps les dernières prières de ces deux religieuses qui voulaient faire pencher la balance du côté de la paix et de la miséricorde. Vers quel monde de ténèbres allons-nous, nous qui ne rêvons que de lumière.